Il est tout à fait possible de visiter Pékin sans visa grâce à la politique de transit. Cette dernière exempte de visa les touristes français lors d’un court séjour en Chine continentale.

  • Contexte
  • Les 6 conditions de la politique de transit à remplir
  • Le pas à pas : Comment ça se déroule sur place?
  • Avantages et inconvénient de la politique de transit
  • Précisions et anecdote
  • Ma conclusion

Contexte

Pour débuter, il me semble important de vous expliquer rapidement le contexte de mon voyage. En octobre 2023 s’annonçait mon premier voyage en Asie mais surtout, mon premier voyage seule. Le voyage des « premières fois » me direz-vous !

Pourquoi j’ai décidé de visiter Pékin?

J’avais choisi comme destination principale la Corée du Sud sans trop réfléchir. Je vais être honnête, je me suis rapidement rendue compte que la Corée du Sud ne m’inspirait pas du tout. Les paysages que je voyais en photos ne me faisaient pas du tout rêver.

Mais le HIC, c’est que mon billet d’avion était non remboursable. Alors j’ai commencé à regarder les alentours pour sauver mon 1er voyage tant attendu en Asie. Et Pékin sonna comme une véritable révélation.

Pourquoi j’ai voulu voyager à Pékin sans visa ?

Après de rapides recherches sur le net, je comprends qu’il me faudra faire une demande de visa pour visiter Pékin. Soit rien de surprenant. Mais lorsque je m’intéresse de plus près aux documents requis pour faire ma demande de visa, je vois qu’il est demandé un justificatif de ressources « confortables ».

En bref, je dois fournir un avis d’imposition ou une fiche de paie qui atteste d’une bonne situation financière ou un relevé de compte bancaire qui atteste que j’ai plus de 1000 euros voire 1500 euros à la fin des 3 derniers mois avant mon voyage (c’est ce que je lis sur le net).

Donc si je pars en Octobre, je dois prouver avoir plus de 1000 euros sur mon compte bancaire aux mois de juillet, août et septembre.

Néanmoins, je suis dans l’incapacité de justifier d’une « bonne situation financière » selon leur critère. Je suis alors très triste de ne pas pouvoir me rendre à Pékin. Mais après réflexion, je me souviens m’être dit que c’était quand même dingue que seuls les gens riches puissent se rendre en Chine. J’étais persuadée qu’il y avait un système d’exemption de visa comme c’est le cas pour d’autres pays. Et là, BINGO, Google me confirme mon intuition !

Il est en effet possible de voyager en Chine continentale sans visa pendant 24h, 72h ou 144h maximum grâce à la politique de transit.

Pour pouvoir bénéficier de cette exemption de visa, il y a plusieurs conditions à remplir que nous allons dès maintenant voir ensemble.

Les 6 conditions de la politique de transit à remplir

La 1ère condition : Être en transit

La première condition à respecter est tout bonnement  la notion de « transit ». Vous devrez transiter sur le sol chinois ce qui consiste à partir d’un pays A vers la Chine continentale, puis de la quitter pour un pays B.

En gros, le pays de provenance (pays A) doit être différent de votre destination finale (pays B).

Exemples :

*Un voyage Corée du Sud (pays A)–>Chine–>Corée du sud (pays B)  ne remplit pas les critères de la politique de transit car le pays A et le pays B sont identiques ce qui prouve que vous n’êtes pas en transit en Chine mais que vous faites simplement un Aller/Retour.

Pour être en transit, la destination de départ et la destination finale doivent être différentes.

*Un voyage Allemagne (Pays A) –>Chine–>Thaïlande (Pays B)  remplit les critères pour bénéficier de la politique de transit.

Le pays A est ici différent du pays B.

Cas particulier :

Un voyage France (pays A) –>Chine–>Hong Kong ou Macao (pays B) remplit les critères pour bénéficier de la politique de transit.

Le pays A est bien différent du pays B mais vous me direz « Hong Kong ou Macao c’est la Chine ! ». Alors oui c’est la Chine mais dans le cadre de la politique de transit, Hong Kong et Macao sont considérés comme des pays tiers soit des pays différents de la Chine pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas besoin de visa pour visiter ces deux destinations.

C’est pour cela que je parle souvent de Chine « continentale » pour bien faire la distinction avec Hong Kong ou Macao par exemple.

Mon cas :

J’étais en Corée du sud (Pays A). Je veux partir en Chine. Je n’aurais donc pas le droit de retourner en Corée du Sud pour bénéficier de l’exemption de visa dans le cadre de la politique de transit. Je décide alors d’aller à Hong Kong.

Corée du Sud (pays A) –>Chine–>Hong Kong (pays B)

La 2ème condition : Ne pas sortir de la zone géographique autorisée

Une fois à Pékin, vous ne devrez pas sortir d’une certaine zone géographique.

A la douane, on vous demandera les réservations de vos hôtels. Si ces derniers se situent hors de la zone autorisée, vous vous verrez refuser l’entrée sur le sol chinois.

Idem pour votre parcours, vous n’avez pas le droit d’aller visiter des monuments/villes qui sont en dehors de la zone autorisée. Donc quand on fait une demande d’exemption de visa pour visiter Pékin, on reste à Pékin. Vous ne pourrez pas par exemple aller visiter Shanghai depuis Pékin car cela vous fera sortir de la zone autorisée.

Mais rassurez-vous, les principaux monuments à visiter dont la Grande Muraille de Chine sont dans la zone où vous serez autorisés à vous déplacer. Pour ma part, j’ai pu visiter la Grande Muraille de Chine, le palais d’été, le temple des lamas, le temple du ciel et la cité interdite.

La 3ème condition à respecter : Le choix de l’aéroport

Vous devrez repartir depuis le même aéroport où vous avez atterri. Donc si vous avez atterri à l’aéroport international de pékin (PEK) vous devrez quitter la Chine depuis ce même aéroport.

Tous les aéroports ne sont pas forcément dans la zone où vous serez autorisés à vous déplacer. Vérifier sur internet avant d’acheter vos billets. Pour les aéroports PEK et PKX, pas de problème, ils sont dans la zone autorisée lorsque l’on souhaite visiter Pékin sans visa.

Aéroport international de Pékin-Daxing (PKX)
Aéroport international de Pékin-Daxing (PKX).

La 4ème condition : La durée de transit

Vous avez la possibilité de transiter en Chine continentale pour une durée maximale de 24h, 72h ou 144h.

Pour ma part, j’ai choisi l’option 144 h soit 6 jours de transit maximum à Pékin sans visa.

Remarque :

Le transit 144h ne vous oblige pas à rester 144 h soit 6 jours à Pékin. Vous pouvez très bien y rester 4 ou 5 jours seulement. Le 144h sous-entend juste qu’il ne faudra pas dépasser cette durée.

Conseil : 

Même si la durée maximale autorisée de transit est de 144 h, je vous conseille de rester à Pékin 5 jours et non pas 6 jours. Pourquoi ? Car en cas d’un problème sur place ou d’un retard d’avion, vous prenez le risque de vous retrouver en situation d’illégalité sur le sol chinois et les autorités sur place ne seront pas forcément complaisantes avec vous face à vos justifications. Je n’ai donc pas souhaité prendre ce risque, préférant jouer la carte de la prudence en partant 5 jours en Chine sur les 6 autorisés.

La 5ème condition : Les documents à fournir

Pour bénéficier de l’exemption de visa dans le cadre de la politique de transit, un certain nombre de documents sont requis.

  Ce qui peut être demandé      Ce qui m’a été demandé  
-Billet d’avion vers le pays B soit Hong Kong pour moi  

-Réservation d’hôtel à Pékin  

-Réservation d’hôtel dans le pays B soit Hong Kong pour moi  

-Attestation d’assurance internationale
-Billet d’avion vers le pays B soit Hong Kong pour moi

-Réservation d’hôtel à Pékin

Conseil : Il est préférable d’avoir sur vous tous les documents qui peuvent potentiellement vous être demandés, et ce, en version imprimée.

Conseil 2 : Obtenir une version anglaise de votre attestation d’assurance internationale

Conseil 3 : Imprimer vos réservations d’hôtel en version anglaise ou chinoise lorsque cela est possible (j’ai pu le faire sur Booking).

La 6ème condition à respecter : Ne pas avoir visité certains pays

Le service de l’immigration à l’aéroport regardera vos séjours passés grâce aux tampons sur votre passeport. Selon différentes sources telle que France Diplomatie , des français se sont vu refuser l’entrée sur le sol chinois car il avait voyagé en Turquie ou au Maroc. Refus même en possession d’un visa. Donc si vous avez séjourné dans ces deux pays, il est préférable de revoir vos plans de voyage ou d’obtenir un nouveau passeport vierge.

Il en va de même pour Taïwan (information que j’ai eu sur place, cela dépend peut être des relations entre les deux pays à un moment T) . Si vous souhaitez visiter Pékin et Taïwan, je vous conseille donc de commencer par visiter Pékin et non l’inverse. 

Le pas à pas : Comment ça se déroule sur place ?

Étape 1 : Prévenir la compagnie aérienne

Dans l’aéroport du pays A, lors de l’enregistrement, vous devez notifier à la compagnie aérienne que vous n’avez pas de visa et que vous souhaitez profiter de la politique de transit. Un premier contrôle sera fait en vous demandant certains des documents requis.  

Mon cas :

A l’aéroport de Séoul, lors de l’enregistrement de mon bagage, j’ai notifié à la compagnie aérienne que je souhaitais bénéficier de la politique de transit avec de simples mots « 144 hours, transit, no visa ». L’hôtesse a tout de suite compris ma demande. Il m’est demandé d’inscrire certaines informations personnelles sur une feuille (ils listent les gens qui demandent une exemption de visa).

On m’a aussi demandé mon billet d’avion pour le pays B. Je ne sais plus si on m’a demandé mes réservations d’hôtel car j’avais donné tous les papiers en ma possession. Pour la suite, tout se passe normalement jusqu’à l’arrivée à Pékin

Étape 2 : Attester sur l’honneur d’un bon état de santé

Une fois arrivé à l’aéroport de Pékin, en tant qu’étranger, la première chose à faire est d’éditer un QR code attestant que vous êtes en bonne santé.

Mon cas :

Avant le point d’immigration, sur la droite, il y a des bornes où j’ai dû répondre à quelques questions sur mon état de santé. Une personne était là pour nous aider si besoin. On peut choisir une langue donc j’ai pu lire les questions en français donc c’est très facile à faire. Puis un ticket avec un QR code est édité par la borne. Il devra être donné à la douane.

Étape 3 : Remplir un carton d’arrivée et de sortie sur le sol chinois.

Mon cas :

Arrivée dans le grand hall où il y a les services de l’immigration, douane, il faut se diriger un peu sur la droite où il y a un endroit où l’on peut écrire (sorte de table haute ). Vous y trouverez les cartons d’entrée et de sortie à remplir.

De mémoire, c’est des informations simples telles que nom, prénom, date de naissance, numéro de passeport, date d’expiration du passeport, adresse de votre hôtel…

Étape 4 : 1er contrôle par la police

Une fois que vous avez rempli le carton d’entrée et de sortie, il faut que vous alliez voir les policiers qui se trouvent juste à côté de vous sur la droite (un petit bureau qui donne sur le hall). C’est un premier contrôle où on vous délivrera un ticket à ne pas perdre.

Mon cas :

Une fois mon carton rempli, je me suis dirigé direct à la douane, on m’a expliqué que je devais d’abord aller voir les policiers qui étaient sur ma droite quand je remplissais mon carton.

Devant moi, un homme fait la demande pour un transit de 24h. Il est refusé, la policière lui indiquant qu’il peut dormir dans l’aéroport. Il a beau forcer les choses et s’énerver, elle ne veut rien savoir et se dirige vers moi.

Là, je vous avoue avoir eu un gros gros coup de stress avec ma demande de 5 jours. Les secondes m’ont paru des heures. Elle m’a demandé mon billet d’avion pour le pays B et ma réservation d’hôtel pour Pékin. Elle a vérifié plusieurs fois en comptant sur ses doigts que la date de mon billet d’avion pour le pays B respectait bien les 5 jours de transit demandé. 1.2.3.4.5. Donc ne vous plantez pas dans vos dates hein.

Après de longues secondes silencieuses, elle me donne un ticket que je devrais donner à la douane.

Étape 5 : Passage de la douane

A la douane, vous donnerez votre passeport, le ticket qu’on vous a donné juste avant, la carte ‘’arrivée’’ et tous les documents requis pour un transit . On vous prendra en photo et on prendra vos empreintes (petite machine pour ça). Attention à ne pas perdre le carton “sortie” que vous devrez donner une fois que vous quitterez Pékin.

Mon cas :

Nous sommes pas plus de 10 voyageurs dans ce grand hall, j’entends mes pas résonner lorsque je me dirige vers la douane la boule au ventre. Il y a des caméras partout. Je donne tous mes papiers. La policière est silencieuse mais méticuleuse. Assez rapidement, elle me laisse passer. C’est la libération pour moi. Je suis officiellement en Chine, à Pékin. Je ne sais pas si c’est de l’adrénaline que je sens dans mon corps mais je suis comme une gosse qui a envie d’exploser de joie.

Avantages et inconvénient de la politique de transit

Avantages de la politique de transit :

-Les documents requis sont simples à obtenir : Cela vous évitera de faire une demande de visa qui est lourde administrativement parlant.

-C’est gratuit : la demande de visa coûte quant à elle environ 126 euros.

Inconvénient de la politique de transit :

-Ne pas savoir si oui ou non on va être accepté entraîne forcément du stress. Avoir un visa peut nécessairement réduire ce stress, même si le visa ne garantit rien.

Précisions et anecdote

Précision :

Je précise qu’on m’a pris à plusieurs reprises mes empreintes, je ne me souviens plus à quelle étape. Il me semble même qu’on me les a prises lorsque j’ai visité un endroit dans la ville.

Précision 2 :

J’avais pu lire un tas de choses qui font peur sur la douane chinoise. Notamment sur le fait qu’ils sont pointilleux quant à l’état du passeport. Pour ma part, mon passeport est en très bon état général mais contient des petites tâches d’encre sur des bas de pages mais qui ne cachent pas d’informations (à cause d’une tampon de douane qui a bavé). Mais la plus grosse tâche étant sur le bas de la page principale du passeport, j’étais stressée. Et bien personne ne m’a fait de remarques sur ça.

Anecdote :

A l’aéroport de Séoul, dans la file d’attente pour l’enregistrement, un jeune chinois entame la discussion avec moi. Je lui fait part de mon stress quant au fait que je n’ai pas de visa, et donc peur d’être refoulée sur place. Et là, au lieu de me rassurer, ce dernier me dit mot pour mot qu’aujourd’hui ça va être très très strict à la douane car il y a un « grand meeting international ». Moi qui avait essayé de gérer mon stress tant bien que mal me retrouve complètement angoissée.

Ni une ni deux je sors mon téléphone et fais une rapide recherche sur internet. Et là, qu’est ce que je vois ? Le jour où j’arrive à Pékin, Vladimir poutine y arrive aussi et le lendemain il rencontre le président chinois. A ce moment-là, plus de doutes, je suis persuadée qu’on va me refouler à la douane. Mais au final non, comme quoi, il faut toujours y croire !

Ma conclusion

Si c’était à refaire, je le referais. Il n’y a aucune raison d’être refoulé si vous avez tous les documents requis et que vous respectez toutes les conditions nécessaires qu’on a vu ensemble pour bénéficier de la politique de transit.


A aucun moment je me suis sentie mise mal à l’aise. Je me suis stressée toute seule et en grande partie à cause de ce que j’avais lu sur internet. Les policiers du service d’immigration se sont toujours montrés gentils et respectueux avec moi et ne m’ont jamais mis aucune pression.

Cela reste mon expérience personnelle.

Je sais ô combien il peut être difficile de capter toutes les subtilités de cette politique de transit alors j’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair.

18 responses to “Comment visiter Pékin sans visa grâce à la politique de transit ?”

  1. Kliknij tutaj Avatar

    Excellent write-up

  2. poverka_xwmn Avatar

    Как часто нужна поверка счетчиков воды: советы экспертов
    поверка водосчетчика [url=https://www.poverka-shetchikov-vodi.ru/]https://www.poverka-shetchikov-vodi.ru/[/url] .

  3. gotovim_oeon Avatar

    Готовим еду в духовке: ароматные блюда для особенных случаев
    вкусная еда рецепты [url=http://www.dishes1.ru]http://www.dishes1.ru[/url] .

  4. fulfilment_xfEa Avatar

    Фулфилмент для маркетплейсов: упрощаем процесс продажи товаров
    услуги фулфилмент для маркетплейсов [url=http://www.fulfilment-moskva77.ru]http://www.fulfilment-moskva77.ru[/url] .

  5. kpp_cver Avatar

    Лучшие кпп для спецтехники: Сравнение моделей и цен
    кпп на самосвал [url=http://www.xn—–klcfasajgfzrae3as6cp0o.xn--p1ai/]http://www.xn—–klcfasajgfzrae3as6cp0o.xn--p1ai/[/url] .

  6. WOW_RAID_maSa Avatar

    Transform Your Play: World-Class WoW Raid Boosting
    wow raid buy [url=http://www.wow-raid-boost.com]http://www.wow-raid-boost.com[/url] .

  7. alkogol_sgSr Avatar

    Заказать доставку алкоголя онлайн: Ваш путеводитель по миру качественных напитков
    алкоголь на дом [url=http://www.dostavka-alkogolya-moskva-11.ru]http://www.dostavka-alkogolya-moskva-11.ru[/url] .

  8. Zobacz jak Avatar

    Excellent write-up

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You might also enjoy:

Verified by MonsterInsights